Aider les producteurs à réussir en luttant contre les maladies

Depuis 1946, De Ruiter™ est à l’avant-garde du développement de semences hybrides et de la sélection de variétés résistantes et nous poursuivons nos activités dans cette optique. Aujourd’hui, nous détectons avec vigilance les maladies qui émergent dans le monde entier et qui sont susceptibles de provoquer des dommages économiques à grande échelle. Nous sommes donc capables de réagir rapidement pour développer de nouvelles variétés qui résistent davantage. Cela nous permet d’informer nos clients afin qu’ils puissent avoir confiance dans les produits De Ruiter. Nous avons présenté ci-dessous quelques maladies importantes ainsi que le travail d’innovation dédié investi dans les semences De Ruiter afin de contribuer à minimiser la pression pour que nos producteurs puissent cultiver un chef-d’œuvre. 

Nom latin : Passalora fulva
Cultures affectées : tomate
Code de résistance : Ff

Le Cladosporium est répandu dans le monde et se rencontre surtout dans les systèmes de culture chauffés protégés au début du printemps et à la fin de l’automne. Le développement optimal se produit à une humidité supérieure à 85 % et à des températures comprises entre 22 et 24 °C.  Des tâches de couleur jaune à vert pâle, d’une taille généralement inférieure à 0,6 centimètre, se forment sur les faces supérieures des feuilles et une moisissure à l’apparence veloutée de couleur olive à marron se forme sur la surface inférieure de la feuille en dessous des tâches. Ce pathogène provoque le flétrissement et le dépérissement des feuilles, ce qui réduit le rendement.

Les équipes de recherche De Ruiter on travaillé d’arrache-pied pour concevoir des variétés de semences résistantes à cette maladie et, en 1975, De Ruiter a lancé les premières variétés de tomates résistantes à cinq souches (Ff:A,B,C,D,E = Ff;A-E) du Cladosporium. Ce niveau de résistance est disponible dans pratiquement toutes les variétés actuellement commercialisées. Bien que de nombreuses souches du Cladosporium aient été identifiées, ce champignon mute facilement. Dès que de nouvelles souches émergent, elles deviennent parfois répandues, et d’autres fois elles disparaissent. Chez De Ruiter, nos sélectionneurs et chercheurs collaborent afin de surveiller ces souches qui provoquent d’importants dommages économiques dans différentes régions du monde. Afin de mieux protéger nos cultures, nous nous efforçons de concevoir de nouvelles résistances qui seront commercialisées dans les prochaines années. 

 

Nom latin : Fusarium oxysporum f.sp. radicis-lycopersici
Cultures affectées : tomate
Code de résistance : For

La fusariose des racines et du collet s’attaque aux racines et envahit les plantes vulnérables par les ouvertures naturelles créées par les jeunes racines. Les plantes infectées montrent des signes de rabougrissement, perdent les feuilles inférieures, et présentent un jaunissement et une décoloration des tissus vasculaires. La maladie peut être propagée à un nouveau sol par des plants infectés et est favorisée par les températures fraîches (10 à 20 °C).

Dans les années 1980, la fusariose des racines et du collet est devenue un problème majeur pour les producteurs d’Amérique du Nord et d’Europe. En 1988, De Ruiter était la première entreprise à offrir une résistance à la fusariose des racines et du collet dans des variétés de tomates commercialisées. Durant les années qui ont suivi, la résistance a été introduite dans d’autres segments avec des variétés telles que Trend, Furon, Pronto, Katinka et Recento. Aujourd’hui, il est courant dans notre programme de sélection végétale que nos variétés de semences innovantes soient résistantes à cette maladie.

Nom latin : Oidium neolycopersici
Cultures affectées : tomate, poivron et concombre
Code de résistance : On

L’oïdium attaque uniquement les feuilles d’une plante. Il apparaît sous la forme de tâches jaunes de 0,3 à 1,25 centimètre de diamètre et laisse un champignon pulvérulent blanc sur sa surface. Une fois infectée, toute la feuille se dessèche et brunit en puisant dans les nutriments de la plante, ce qui limite le rendement. La maladie est plus fréquente en cas d’importantes fluctuations de la température et de l’humidité, ce qui humidifie les feuilles.

De Ruiter a introduit les premières variétés résistantes à l’oïdium en 1996. Cette maladie est devenue plus persistante ces dernières années, ce qui s’explique notamment par le changement des pratiques des producteurs et également parce que la lumière artificielle crée les conditions climatiques optimales pour l’oïdium. C’est la raison pour laquelle la résistance gagne en importance. De Ruiter propose actuellement des variétés innovantes à résistance moyenne disponibles dans la plupart des segments et nos équipes dédiées œuvrent afin de commercialiser des variétés à résistance élevée dans l’année à venir.  

Nom scientifique : virus des feuilles jaunes en cuillère de la tomate
Cultures affectées : tomate
Code de résistance : TYLCV

Le virus des feuilles jaunes en cuillère de la tomate est l’un des pathogènes les plus néfastes qui touchent les tomates, notamment dans les régions au climat méditerranéen. Bien qu’il y ait un certain nombre de souches différentes, la plupart des plantes présentent une croissance chétive et des feuilles en cuillère avec un jaunissement minime. En cas d’infection, les producteurs observent généralement une réduction de la production et sont susceptibles de perdre 100 % de leur culture en cas de plantes sévèrement infectées.

Chez De Ruiter, nous offrons une résistance au TYLCV dans de nombreux segments dans l’ensemble de nos variétés de tomates en raison de la sélection conventionnelle. Dans l’année à venir, nous lancerons les premières variétés à résistance moyenne au TYLCV dans le segment des grappes moyennes dans l’espoir de réduire sensiblement les problèmes que crée cette maladie pour les producteurs.

Nom scientifique : Phytophthora nicotianae
Cultures affectées : tomate
Code de résistance : Pn

La pourriture des racines à Phytophtora prend la forme de spores de repos dans le sol et est connue pour provoquer une importante réduction de la croissance, ce qui a pour conséquence une perte de rendement. La maladie progresse le plus rapidement à 25-28 °C. Un sol saturé et un mauvais drainage peuvent favoriser la propagation du champignon, car les spores nagent dans les pores remplis d’eau entre les particules du sol. Les symptômes de la maladie incluent une apparence chétive et une flétrissure et causent une pourriture marron aux racines, à proximité du collet.

De récentes études menées par nos chercheurs ont démontré que les porte-greffes pour tomates, ainsi que certaines de nos variétés culturelles, présentent une résistance moyenne à la pourriture des racines à Phytophtora. Dans la mesure où il s’agit d’une maladie importante à de nombreux égards, notre équipe utilise une technologie de pointe pour continuer à identifier les gènes qui nous permettent d’apporter plus de résistance aux futures variétés afin de contribuer à la réussite de nos producteurs.

Qu’il s’agisse d’aider les producteurs à comprendre les mesures qu’ils peuvent adopter pour lutter contre les maladies ou d’apporter de la résistance à nos variétés, notre travail consiste à nous assurer que nos producteurs cultivent des plantes de qualité hautement performantes pour les aider à protéger leur revenu. Nous sommes ravis d’associer notre passion à notre expérience en serre inégalée pour que nos producteurs puissent cultiver un chef-d’œuvre.

Toutes les informations relatives aux produits / variétés fournies à l’oral ou à l’écrit par Monsanto, ses employés ou ses agents, y compris les informations comprises dans le présent article, sont communiquées en toute bonne foi, mais ne peuvent être considérées comme une garantie fournie par Monsanto à l’égard des performances et du caractère adéquat de ces produits / variétés, ce qui peut dépendre des conditions climatiques locales et d’autres facteurs. Monsanto n’assume aucune responsabilité vis-à-vis des informations fournies. Ces informations ne font pas partie intégrante d’un quelconque contrat avec Monsanto, sauf mention contraire indiquée par écrit.

Des questions, des suggestions? S'il vous plaît laissez-nous savoir!

  • Voulez-vous rester informé des nouveautés, des conseils aux producteurs et des informations sur les événements?

    ABONNEZ-VOUS MAINTENANT