Conseils de culture Confiance - #1

Comment bien optimiser le potentiel de la variété ?

1. Climat  

2. Gérer la charge en fruit
  • Gérer la charge en fruit. Construire une charge en fruit en phase avec l’augmentation de la longueur du jour.
  • Eviter de charger trop vite la plante en jours courts, donc taille à 5 fruits au démarrage.
  • Si l’on charge trop vite la plante, on perd la vigueur en tête, donc on pénalise la puissance des bouquets sur B4, B5, B6.
  • Dans cet esprit pour les réceptions précoces, il est intéressant de supprimer B1, s’il apparait avant la 6ème feuille, pour mieux distribuer l’énergie de la plante sur les bouquets supérieurs. On assurer aussi un meilleur calibre.
  • Bien caler la densité de départ, (2,2 à 2,4 pl/m2), selon la date de réception et le type d’outil.
  • Puis mettre en place les bras, à partir de semaine 4, ou de semaine 7, pour avoir une charge maximale en fruits/m2 à partir du mois de mai.
  •  Seulement après la mise en place de la densité finale, on peut envisager une taille à 6 fruits, pour optimiser la vigueur en tête.

 

Statistiques en joules/cm2 à Météo France Brest, sur une période de plus de 20 ans
  • Supporter les bouquets au moins jusqu’à mi-avril. Bien choisir le support pour ne pas avoir de pliure dans le support, avant ou après.

3. Donner du tempo

  • Viser maxi 8 bouquets par tige, pour conserver une bonne vigueur de tête. Donc adapter la politique rail ainsi que la politique effeuillage, pour bien stimuler la vitesse de développement puis de maturation du bouquet.
  • Chercher un climat dynamique pour une bonne qualité de floraison, donc de nouaison, puis de vitesse de développement du fruit.

4. Plante

  • Démarrer le training avec ½ tour de bobine, dès le stade B4, afin d’orienter la plante en souplesse, sans à-coups sur les bouquets. On limite ainsi le risque de décrochage. Travailler en douceur.
  • Dés que l’on met en place les bras, bien les orienter pour qu’ils prennent de suite la lumière, et qu’ils ne soient pas étouffés par la tête principale.
  • Surveiller le marquage des fleurs. Attention si les conditions sont trop végétatives, il peut y avoir quelques coulures de fleurs.