Greffage automatique

L’innovation est un processus continu. Cela s’applique aussi aux porte-greffes. L’une des premières machines de greffage automatique a été développée en 2007. Depuis, les machines peuvent greffer de jeunes plants de tomates et d’aubergines. Cette machine a été développée aux Pays-Bas et utilise des techniques ingénieuses.

La machine à greffer est très simple à utiliser. Les porte-greffes précoupés sont acheminés dans des plateaux. Les greffons sont acheminés un par un dans un carrousel à douze positions. L’opérateur définit la position de greffage du greffon à l’aide d’une ligne laser projetée sur le plant. Le robot de greffage utilise une pince pour attacher le porte-greffe au greffon. La forme et le matériau de cette pince sont identiques à celle utilisée pour le greffage manuel.

La machine à greffer est dotée d’un système de coupe unique pour garantir des coupes parallèles pour faire correspondre précisément les tiges. L’un des principaux avantages de ce système est le niveau d’hygiène beaucoup plus élevé : la machine est facile à désinfecter et les contacts avec les plants sont réduits au minimum. En outre, la machine est équipée d’un système de changement automatique des lames. Ainsi, vous pouvez définir le nombre de greffes limite par lame. Une fois cette limite atteinte, la lame est changée.

Le robot à greffer peut réaliser plus de mille greffes par minute. Il s’agit d’une véritable révolution pour les processus de production de plants greffés. Une étude pratique approfondie a permis de démontrer que les porte-greffes de De Ruiter sont particulièrement adaptés au greffage automatique.

Source : Iso Group (Gameren, Pays-Bas).

Questions, suggestions? Please let us know!

  • Want to stay informed about news, grower tips, and event information?

    SUBSCRIBE NOW