La réussite à un angle de 45°

L’un des facteurs essentiels qui a contribué à la réussite des porte-greffes fut l’introduction de la technique de greffage japonaise, à la fin du 20e siècle. Aujourd’hui, cette technique est la méthode de greffage la plus utilisée et la plus efficace pour les solanacées (la famille de plantes à laquelle la tomate, l’aubergine et le poivron appartiennent).

En résumé, la technique de greffage japonaise est constituée des étapes suivantes :

  1. Couper le porte-greffe à un angle de 45°.
  2. Couper le greffon à un angle de 45°.
  3. Aligner soigneusement le greffon avec le porte-greffe, en ligne droite.
  4. Maintenir les deux éléments en place à l’aide d’une pince de greffage en silicone.